UNP - Section Cannes et environs

Groupement Lafargue - Turpin - Bagnis - Di Masso

Ceux qui nous ont quittés

Qu'ils reposent en paix

Robert  GOUY     UNP 36480 - BP n° 161 120

 

Né le 7 septembre 1938 à Limey en Meurthe et Moselle, Robert a vécu son enfance dans la ferme d’Ansoncour dont il aimait tant parler.

Ses parents Victor et Anna, paysans, étaient des Justes de la Nation.

 

Après un C.A.P de boucher-charcutier, il a exercé ce métier avec passion pendant plus de 40 ans.

 

Le 3 septembre 1958, il a été appelé au 18ème Régiment de Chasseurs Parachutistes et a obtenu le brevet de parachutiste le 17 juillet 1959. Il a passé 28 mois en Algérie avant sa libération le 13 janvier 1961. Il était titulaire de la Médaille Commémorative des opérations de maintien de l’ordre en Algérie, de la TRN et de la Croix du Combattant en AFN.

 

Avec Huguette qu’il a épousé en janvier 1964, il a eu trois enfants Élisabeth, Caroline et Jean-Philippe. La famille s’est agrandie avec  3 petits-fils Benoit, Thibault et Romain.

 

« Descendu » à Grasse avec sa famille, il s’est montré un vrai patriote et un citoyen amoureux de sa ville ; il était engagé dans nombre d’associations telle que les Anciens Combattants AFN de Grasse où il a exercé la fonction de trésorier et de porte-drapeau ce qui lui a valu d’obtenir le diplôme et la médaille des 30 ans d’assiduité, mais également au sein d’associations de quartiers où, avec Huguette, il régalait les villageois de daube, paella, choucroute et autres délices, dus à son savoir-faire.

 

Il rayonnait dans toutes les cérémonies, accompagné d’Huguette et de son drapeau. Il était fier de porter les trois couleurs qui l’ont suivi jusque dans l’au-delà.

 

Chez nous les paras, il a fait rayonner le bonheur, l’amitié et la camaraderie. Il se sentait un peu le père de nos jeunes générations en leur transmettant son savoir-faire. Que de souvenirs passés en sa compagnie. Lors de nos déplacements, tout le monde le connaissait et il connaissait tout le monde. Il était un grand rassembleur autour de ses mémorables paëllas gargantuesques. Nombreux sont ceux qui se sont régalés grâce à lui et qui n’oublierons jamais ces merveilleuses rencontres.

 

Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches.